Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
(Ïambe)
 
 
Allongée au milieu des fleurs odorantes,
(Ou au pied d’un géant fromager)
Le cou rayonnant sous les ondes éclatantes :
La belle dans l’idéal est plongée.
 
Sa longue chevelure que soulève le doux Zéphyr
Rappelle ces belles demoiselles d’antan
Qui s’en allaient, le corps tout couvert de saphirs,
S’étendre avec leurs livres dans les champs.
 
Qu’elle est belle et majestueuse la femme qui lit
D’éternels ouvrages pleins de sagesse !
Son esprit est semblable à l’insondable Poésie :
Il est immense et plein de tendresse…
Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0