Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Son petit sac agrippé sur son dos ;
Comme un aventurier ambitieux
Et serein, Il parcourt mille lieux :
Traversant villages et ruisseaux : —
Pour apprendre ; apprendre à lire.
Mais il n’y a rien qui lui fasse tant sourire
Que cette journée dans la classe,
Où une multitude d’enfants s’entassent
Pour étudier : — étudier la grammaire.
Or, à la maison, s’impatiente la chère mère :
Celle qui, au poétique lever du soleil,
Va chasser de ses yeux le doux sommeil,
Et qui, de manière ingénieuse,
Dont seules les mères gracieuses
Savent les gestes et possèdent le topo,
Fait son sac, et prépare son petit gâteau.
Puis, un tendre baiser sur le front
En guise de son infinie affection :
Et lui, répondant d’un sourire enfantin,
S’en va, tout joyeux, courir son chemin.
Ainsi, du petit écolier de tous les temps,
Voilà le quotidien charmant.
 
                                            F. NOUMARK WILFRIED KAMENAN                    
Tag(s) : #Poésie

Partager cet article

Repost 0